« Dérives »: Les mots de Claude Louis-Combet enchâssés dans le travail photographique d’Elisabeth Prouvost. Corps et âmes!

photo_2_6
Serait-ce son « âme, la noire, rien de moins » qui enfante sa littérature? Quand je lis Claude Louis-Combet, le premier mot qui me vient pour signifier, parfois la sidération, toujours le trouble, qui va emporter le lecteur est transport.

Lire la suite

Publicités

Du Baron noir au Canard enchaîné en passant par l’héroïque Palmer… Le mot à mot de Pétillon

Pétillon

Il y a ses albums, ceux qu’il a scénarisé pour Yves Got et « Le baron noir », ceux qui mettent en scène l’héroïque, calamiteux et magistralement incompétent, Jack Palmer qui traîne sa nonchalance chapeautée en Corse ou en Bretagne. Il y a ses dessins du « Canard enchaîne » et ce regard aigre-doux porté sur ceux qui font l’actualité et qu’épingle la satire du palmipède.

Lire la suite

Littérature & Journalisme à Metz. Philippe Vasset tombe bien. Il est ecrivain et journaliste….

vasset 3 ter

« Ils feront de la ville un infini murmurant. Et la langue elle-même deviendra paysage » écrit Philippe Vasset dans « La conjuration » roman publié à l’automne chez Fayard. Cet encore jeune homme de 42 ans floute ses mots sur des espaces laissés en blanc sur les cartes IGN. Entretien.

 gravity-small 

Par Philippe Lefait Lire la suite

1994-2014. Toujours faire mémoire pour le Rwanda

La photo du bourreau

1994-2014. Il y a 20 ans, au Rwanda, un génocide anéantit 800 000 personnes. La « communauté internationale », dont la France, agit. Trop mal, trop peu, trop tard. Aujourd’hui, le pays se reconstruit. On s’y oblige à n’être plus Tutsi ou Hutu, victime ou bourreau. On se veut Rwandais et forcément voisins. Mais les fantômes entretiennent un à vif, une plaie mémorielle…

Lire la suite