De Niort à Berlin en passant par Barcelone… Rencontre avec l’écrivain Mathias

Mathias enard (2)

Frontière, contrainte, déconnexion, voyage : quelques mots qui articulent la première de nos rencontres messines. Ce sont ceux de l’écrivain Mathias Enard. Il est le conseiller éditorial de l’édition 2014 de LITTERATURE & JOURNALISME.

La perfection du tir, Zone, Parle leur de batailles de rois et d’éléphants. Publié chez Actes Sud, Mathias Enard est né à Niort. Polyglotte –l’arabe et le persan notamment- il est européen d’escales à Barcelone ou à Berlin aujourd’hui, sans pour autant que le voyage soit son urgence. De son écriture dont la violence et le terrorisme sont des thèmes récurrents, des contraintes qu’il se fixe –une phrase unique de plus de 500 pages dans Zone-, je dirai qu’elles rendent lisible le chaos des mondes contemporains sans jamais ouvrir sur une désespérance. Lakdhar, le « héros » de Rue des voleurs (2012) connaîtra tous les pièges des chemins qui, de Tanger au miroir aux alouettes occidental, ouvrent à soi et à l’autre…  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s