FestiValloire: « Je suis un tombeur » Grand Prix

Freud et sa psychopathologie de la vie quotidienne ont désormais une temporalité de court-métrage.  C’est le moins qu’on puisse dire. En deux minutes, doublement contraints par l’exercice d’un concours, Juliette Trésanini et Paul Lapierre réussissent à nous figurer les méandres de l’inconscient et du subconscient quand un joli garçon, Casanova à la petite semaine et faux poète, adepte de la consommation du beau sexe essaye de présenter l’une dont il a oublié le prénom à l’autre qu’il n’a peut-être pas encore réussi à dénommer. A trop lutiner, à trop fréquenter les corps, on en oublie l’identité de la personne, fut-elle belle et brune. Le parti pris d’humour n’exclut pas la pertinence du thème. Avoir à se souvenir de la main que l’on serre ou de l’humain qu’on embrasse. Trésanini et Lapierre jouent au gag et nous figurent une universalité : le rapport à l’autre.

L’interview de Juliette Trésanini  et le court-métrage en intégral.

gravity-small Philippe Lefait

Le palmarès complet de Festivalloire 2014 :

Grand Prix : « Je suis un tombeur » deJuliette Tresanini et Paul Lapierre

Prix du Jury : « Sex Tape » de Vincent Harter

Meilleure réalisation : « Bad Toys » de Daniel Brunet et Nicolas Douste

Prix d’interprétation masculine : Philippe Vieux dans « Sex tape »

Prix d’interprétation féminine : Caroline Anglade dans « The Bague »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s