Sarlat 2013 – Katell Quillévéré « Un film est un souffle »

Aimer passionnément un délinquant, le suivre sur « ses grands chemins », quitte (ou pas) à laisser parents et enfants. L’exigeante Katell Quillévéré réussit sur ce thème un film, « Suzanne« , (son deuxième long) très juste dont l’un des partis pris de réalisation est l’ellipse.

Rencontre à Sarlat avec Philippe Lefait

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s